Société des auteurs de radio, télévision et cinéma

Retour à la liste des nouvelles

Nouvelles | Aug. 3, 2020

Renouvellement entente AQPM SARTEC Télé

 

Fin de la lettre d’entente artisanale « nouveaux médias » et renouvellement de l’entente collective AQPM-SARTEC pour la télévision

À compter du 21 août 2020, la SARTEC rappelle qu’elle estime clair qu’auteurs et producteurs doivent signer, s’ils ne l’ont pas encore fait, leurs contrats sous l’entente télévision pour des œuvres qui auraient potentiellement pu, avant cette date, être assujetties à la lettre d’entente sans admission pour les « nouveaux médias ». Cette lettre d’entente ne sera plus reconduite, ses dispositions n’étant pas appropriées aux écrans d’aujourd’hui. La SARTEC ne ménagera aucun effort, conformément à sa mission, afin que les conditions minimales reconnues aux auteurs, à la télévision, soient respectées sur toutes les plateformes où elle rejoint les publics en 2020.

L’entente collective télévision, échue depuis septembre 2019, continue de s’appliquer jusqu’à la signature d’une nouvelle entente avec l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM). Avant de signer quoi que soit, auteurs et agents sont encouragés à communiquer avec l’équipe de la SARTEC. Les cachets négociés généralement payés aux auteurs sont bien supérieurs à la tarification minimale en vigueur, notamment pour les œuvres de séries (fiction).

À la demande de l’AQPM, la prochaine rencontre de négociation, qui devait avoir lieu en juillet, a été reportée en août. Le comité de négociation de la SARTEC, composé des auteurs Joanne Arseneau, Chantal Cadieux, Marie-Josée Ouellet, Louis-Martin Pepperall et Mathieu Plante, est soutenu dans ce dossier par un comité élargi d’auteurs et d’agents, par l’équipe de la SARTEC et par des conseillers juridiques externes. Ils demandent aux producteurs, entre autres, des augmentations tarifaires minimalement conformes à des pratiques généralisées, mais ils offrent aussi des assouplissements pour des œuvres de courtes durées, par exemple. Les auteurs attendent la réponse des producteurs à leur proposition.