Société des auteurs de radio, télévision et cinéma

Daniel Canty

Fonction principale:
auteur
Spécialité:
Court et moyen métrage
Secteur:
Cinéma
Site web:
http://danielcanty.com/
Réseaux sociaux:

Daniel Canty est un écrivain et artiste qui circule librement entre la littérature et l’édition, le cinéma, les arts visuels et médiatiques, le théâtre et le design. Ses œuvres, dans un mélange de poésie et d’érudition, d’humour et d’émotion, tendent à échapper aux lois du genre pour affirmer leur vie propre.

  Sa première réalisation, Einstein’s Dreams (DNA Media et Telefilm Canada, 1999) était l’adaptation en ligne d’un roman d’Alan Lightman. Trente épisodes, diffusés sur trois mois, invitaient à autant de variations sur la forme du temps. Ce projet a donné le ton à une carrière placée sous le signe de l’improbabilité.

  Daniel est d’abord un auteur littéraire prolifique. Wigrum (La Peuplade, 2011), roman qu’on a qualifié de « livre total » et d’« œuvre inclassable », vient de paraître dans une traduction anglaise de Oana Avasilichioaei (Talonbooks, 2013). Ce « roman-collection » fait suite à la trilogie de La table des matières — Cité selon (2006), La table des matières (2007) et Le Livre de chevet (2009), ouvrages collectifs aux formes graphiques complexes), dontil signe la « mise en livre », tour à tour récipiendaires du Grand Prix Grafika en design de livres.

  Cinéaste, il a à ce jour écrit et réalisé plusieurs courts métrages. Longuay (2012), son dernier film, croise le regard d’une tablette numérique avec celui d’une abbaye vétuste. Il s’est mérité le prix du meilleur film expérimental au 65e Festival de Yorkton. Cinéma des aveugles (Metafilms, 2010) nous entraînait dans un hôtel secrètement doublé d’un cinéma où les chambreurs sont confrontés aux projections de leur drame intérieur. Il a entamé en 2011 une collaboration au scénario avec la cinéaste d’animation Marie-Hélène Turcotte, Le rouge perdu, agi à titre de conseiller pour Le Chat Fatal, un projet de long métrage d’Olivier Godin et Myriam Charles, et animé la derniére édition de Cours écrire ton court, consacrée à l’adaptation littéraire.

  Daniel crée des installations et des événements qui incorporent des composantes cinématographiques. La mise en scène, un court métrage mêlant animation et jeu d’acteur, est intégré au mur multi-écran du corridor principal de la Place-des-arts. Pour Le Tableau des départs, il a choisi de superposer à Parc-Extension un pays imaginaire, Pacifica, où la citoyenneté est assurée à tout détenteur d’un ticket de train. L’image fantôme de ce pays incertain a hanté les verrières monumentales de la Gare Jean-Talon à l’hiver 2010. En 2009, il imaginait, pour annoncer le lancement du Livre de chevet, 16 lectures prémonitoires, un événement qui plongeait la Librairie du Centre canadien d’architecture dans une obscurité rêveuse.

  Daniel collabore avec de nombreux artistes et studios de design à titre d’idéateur, scénariste, et réalisateur. Pour Productions Rhizome, il réalise Bruire (2013), machine récitante installée en permanence à la Bibliothèque Étienne-Parent de Beauport. Il signe le libretto d’Operator, un automate électroluminescent imaginé par Mikko Hynninen et présenté à Lux Helsinki début 2012. Il conçoit, en complicité avec Robert Morin, le cinéblogue de son Journal d’un coopérant (2010). Au théâtre, il collabore à l’adaptation de La fureur de ce que je pense, une mise en scène de Marie Brassard à partir des textes de Nelly Arcan. Il se lance, aux côtés de Patrick Beaulieu, dans une trilogie d’Odyssées transfrontières, pistant la migration annuelle des papillons monarques, chassant le vent, ou cherchant la chance à bord de véhicules de fortune. Il scénarise Jouets au Musée McCord ou la nouvelle exposition de Pointe-à-Callière, Vies de Plateau.

  Daniel est actuellement chargé de cours à la Faculté de design de l’Uqàm et professeur à l’École nationale de théâtre, où il enseigne L’Inclasse. Il a autrefois étudié la littérature et la philosophie des sciences à Montréal, l’édition à Vancouver et le cinéma à New York. La grâce de ses pairs fait en sorte qu’il séjournera en 2014, au studio du Québec à Londres.  Il a de nombreux projets. danielcanty.com

 

Daniel CANTY
Titre Secteur Genre
Les îles invisibles Nouveaux Médias Dramatique, Multimédia
Bruire Nouveaux Médias Multimédia
La société des grands fonds Nouveaux Médias Multimédia
Vallée-Duhamel Studio Launch Nouveaux Médias Film publicitaire
Ad Nauseam Nouveaux Médias Multimédia
Images invisibles Nouveaux Médias Multimédia
Operator Nouveaux Médias Multimédia
A1 Nouveaux Médias Multimédia
Cinéma des aveugles Cinéma Court et moyen métrage
journalduncooperant.com Nouveaux Médias Web-séries
Le Tableau des départs Cinéma Court et moyen métrage
letableaudesdeparts.com Nouveaux Médias Multimédia
Soliton et Gigantume Radio Radio
Nuit blanche Cinéma Court et moyen métrage
Antipodes Cinéma Documentaire
Hôtel de la mer Cinéma Court et moyen métrage
Méduse Cinéma Court et moyen métrage
Horizon zéro Nouveaux Médias Multimédia
Einstein’s Dreams - The Miracle Year Nouveaux Médias Web-séries
Masks Nouveaux Médias Multimédia
Ace of Hearts Cinéma Court et moyen métrage
If ou le rouge perdu Cinéma Animation
La conspiration du bien Nouveaux Médias Multimédia
La mise en scène Nouveaux Médias Multimédia
La table des matières Nouveaux Médias Multimédia
Longuay Cinéma Court et moyen métrage